Poster un message

En réponse à :

Un pavé pour détruire le Linceul.

9 mai 2013

J’ai commencé il y a plusieurs jours la lecture de ce pavé au titre qui m’a d’abord intéressé, Le Signe : Le suaire de Turin et le secret de la Résurrection, parce que justement le Linceul, que l’auteur continue on ne sait pourquoi à nommer suaire, est un « signe », très humble en même temps que grandiose, et un indice direct, non de ce qu’il est permis de penser de l’événement si complexe que fut et continue d’être la Résurrection, mais de ses premières secondes…

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
Mots-clés : article
Mots-clés : Logo

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.