Poster un message

En réponse à :

Le piège de Hollande.

3 mai 2014

Réveillé par la claque des municipales, François Hollande s’est donc décidé à tout changer... en apparence. Le choix de Manuel Valls pour remplacer Jean-Marc Ayrault à Matignon a d’abord été interprété comme une cohabitation d’un nouveau genre, interne à la gauche, avec un président totalement discrédité contraint de s’en remettre à un Premier ministre plus populaire que lui et violemment ambitieux.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
Mots-clés : article
Mots-clés : Logo

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.