Poster un message

En réponse à :

Trois morts suffisent.

5 janvier 2013

Tout était écrit. Les événements se sont enchaînés inexorablement, conformément à ce qui était redouté. C’est dans le Salon vert du premier étage de l’Élysée, sur lequel s’ouvre le bureau du président de la République, que s’est joué, le 6 mai dernier en fin d’après-midi, le prologue de ce que nous vivons ces jours-ci.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
Mots-clés : article
Mots-clés : Logo

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.