Poster un message

En réponse à :

Staline où la fin d’un tyran.

8 décembre 2012

Tyrannique, cruel et pervers, l’autocrate soviétique va mourir comme il a vécu : dans la solitude, rançon de la terreur qu’il inspire. Il se couchait toujours très tard et nul n’aurait osé le réveiller avant qu’il n’ait lui-même décidé que son besoin de sommeil était assouvi.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
Mots-clés : article
Mots-clés : Logo

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.