Poster un message

En réponse à :

L’affaire Bettencourt rebondit.

26 avril 2012

Justice : Le juge Gentil met la pression sur Patrice de Maistre, l’homme de confiance de Liliane Bettencourt. Mais Nicolas Sarkozy, qu’il soupçonne d’avoir bénéficié d’un financement illicite, ne peut être entendu. Immunité oblige. Et après, que peut-il se passer ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
Mots-clés : article
Mots-clés : Logo

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.