Prendre un Enfant dans ses bras.

Yves Duteil chante le merveilleux.

Dimanche 9 décembre 2007 // Mes poèmes

Prendre un enfant par la main.
Pour l’amener vers demain.
Pour lui donner la confiance en son pas.
Prendre un enfant pour un Roi.

Prendre un enfant dans ses bras.
Et pour la première fois.
Sécher ses larmes et lui donner de la joie.
Prendre un enfant dans ses bras.

Prendre un enfant par le cœur.
Pour soulager ses malheurs.
Tout doucement sans parler, sans pudeur.
Prendre un enfant par le cœur.

Prendre un enfant dans ses bras.
Mais pour la première fois.
Verser des larmes en étouffant sa joie.
Prendre un enfant contre soi….

Prendre un enfant par la main.
Et lui chanter des refrains.
Pour qu’il s’endorme à la tombée du jour.
Prendre un enfant par l’amour.

Prendre un enfant comme il vient.
Et consoler ses chagrins.
Vivre sa vie des années puis soudain.
Prendre un enfant par la main.

En regardant tout au bout du chemin.
Prendre un enfant pour le sien.

Répondre à cet article