Nomination historique.

LA FRANCE COMPTE POUR LA PREMIÈRE FOIS UN PRÉFET HANDICAPÉ.

Jeudi 15 mars 2012 // La France

Drapeau de FranceJean-Christophe Parisot, 44 ans, sous-préfet depuis juillet 2008 a été nommé, lors du conseil 3 ministres du 15 février, « Préfet en mission service public ».

Myopathe sous assistance respiratoire, ce haut-fonctionnaire a connu et connaît une fulgurante ascension. Premier handicapé diplômé Sciences-Po (1989), docteur en sciences politiques (1995), administrateur territorial (97), premier délégué ministériel chargé du handicap à l’Education nationale (2007-2008), secrétaire-général de la Préfecture du Lot )08-2010) puis Sous-Préfet chargé de mission à l’Egalité des chances pour le Languedoc-Roussillon (2010-2012), son action et son charisme font l’unanimité.

Celui qui se définit comme « un militant de l’impossible » est connu pour son approche sociale innovante dans le domaine de l’exclusion, l’illettrisme, les migrants, la solitude, la grande dépendance. Sa connaissance des enjeux de la cohésion sociale est connue et remue dans la haute administration. Concepteur de l’Observatoire des Politiques du Handicap, fondateur de la Ligue nationale des étudiants handicapés, du Collectif des Démocrates handicapés (CDH), d’Aide-Handicap-Ecole, conférencier et écrivain, son livre « Préfet des autres », publié en octobre dernier, a eu un grand écho médiatique en France et à l’étranger. Je suis un membre ordinaire du corps préfectoral à la vie extraordinaire » dit-il simplement. Admirateur de l’abbé Pierre et de Vaclav Havel, Jean-Christophe Parisot a été deux fois candidat aux présidentielles (2002, 2007) avec le slogan « Le handicap, une chance pour la France ». En 2007, trente-huit maires lui avaient spontanément envoyé leur parrainage.

Répondre à cet article