MORALISER.

Jeudi 5 avril 2012 // La France

Drapeau de FranceAfin de moraliser la vie publique en France, François Bayrou propose un référendum le 10 juin à l’occasion du premier tour des législatives. Ce « Référendum de la moralisation de la vie publique en France » permettra pour François Bayrou, s’il est élu Président de la République le 6 mai, de poser les bases d’une loi électorale pour les élections suivantes.

Les principes qu’il propose répondent aux attentes des Français, qui, depuis des décennies, espèrent en vain une vie démocratique saine et équilibrée :

  • la composition du gouvernement sera resserrée à moins de 20 ministres.
  • l’interdiction du cumul des mandats deviendra effective pour les députés élus à l’Assemblée Nationale de juin (il n’y aura donc pas de report)
  • le député ne pourra plus déléguer son vote, ce qui lui imposera une présence effective dans l’Hémicycle
  • les principes d’une nouvelle loi électorale seront établis afin d’aboutir à une composition de l’Assemblée nationale dont le nombre de députés, qui est aujourd’hui de 577 sera diminué à environ 400 (aux Etats-Unis ne sont-ils pas 435 pour 310 millions d’habitants ?...) — la reconnaissance du vote blanc en vote exprimé s’appliquera à toutes les élections — la parité sera renforcée
  • afin de mettre un terme aux dérives du financement de la vie publique, la myriade de micro-partis (300 en France) sera supprimée
  • l’obligation de déclaration publique des intérêts privés avant toute entrée en fonction sera imposée
  • la création d’une autorité de déontologie de la vie publique permettra à tout citoyen de la saisir
  • afin de mieux protéger l’indépendance de la justice, la nomination du Garde des Sceaux sera soumise à l’approbation d’une majorité qualifiée du Parlement
  • afin de protéger l’indépendance des médias, la nomination des présidents de l’audiovisuel public ne sera plus l’apanage personnel du Chef de l’Etat
  • un véritable contrôle du Parlement permettra de mettre fin aux nominations de complaisance.

Telles sont les propositions faites par François Bayrou pour que la moralisation de la vie publique dans notre pays devienne effective et réelle.

Une commission de juristes travaille autour du candidat à mettre au point l’avant-projet de cette loi-cadre référendaire que les Français auront entre les mains avant l’élection présidentielle.

Ce texte sera simple, clair, sans aucun piège afin qu’il soit lu et compris par l’ensemble du peuple français avant qu’il ne l’approuve.

Répondre à cet article