Lundis noirs.

Vendredi 17 mai 2013 // Mes poèmes

Les ai-je détestés les lundis !
Et leur cortège d’humeurs grises
Jours de frimas ou jours de pluie
 Fallait remettre la chemise !

Ah qu’on m’épargne le lundi !
Ce premier jour de la semaine
 Où le Commerce est engourdi
 M’a dispensé bien des migraines

Après la liesse du dimanche
Lorsque j’étais encore petit,
Que j’avais eu les coudées franches
Je voyais poindre le lundi

Comme un retour bien mal vécu
 Au corsetage hebdomadaire
 Fait d’interdits ou de refus
 Dont je ne m’accommodais guère

Et quand plus tard salarié fus-je
 Je redoutais chaque lundi
C’était souvent jour de grabuge
 D’affrontements ou de conflits

Même en vacances bien souvent
 Cest le lundi que les nuages
Nous surprenaient au gré du vent
Sur les chemins ou sur les plages

Bien que happé par le grand âge
Cette hantise du lundi
Toujours présente en mon bagage
 Ne me délivre aucun répit

Mais le mardi la vie reprend
Et mon marché rouvre ses portes
 Y’a plein d’amis qui sont présents
 Cest l’optimisme qui l’emporte.

En attendant l’autre lundi !

Répondre à cet article