Le rêve de l’Africain.

Vendredi 16 novembre 2007, par Paul Vaurs // Mes poèmes

J’ai vu, le soleil se lever
La pluie se laver
Le vent se soulever
Et la terre se pardonner

J’ai vu, le monde se tromper
L’homme se conditionner
Sa loi l’enchaîner
Pour enfin le réveiller

J’ai vu, les gardiens de la pensée
La vie arnaquée
Le monde amputé
Et certains se lever

J’ai vu, un pays lointain
Où vivre serein
Rêve de l’africain
Au détour de sa chute

J’ai vu , un monde sans dollars
La fin de la censure
Le départ des Césars
Et le retour de l’espoir

J’ai vu, les machines du futur
La chute du miroir
Un monde sans essence
Et le présent non absent

J’ai rêvé
D’un monde d’amour,la paix pour toujours
J’ai rêvé
De l’harmonie du jour, la vie à son tour
J’ai rêvé
De technologique, et d’écologique
J’ai rêvé
Le rêve de demain, le rêve de l’africain

Répondre à cet article